top of page

Installation d'une chaufferie biomasse pour des logements sociaux au Mas Latour

Les travaux conduits sur le site du Mas Latour à 30120-Molières-Cavaillac sont achevés.

Pour la réalisation du chauffage central qui dessert l’ensemble du Mas, deux partenaires ont participé financièrement : l’Europe à travers une subvention de 18 533 € du fonds FEDER (Fonds Européen de Développement Régional), et la Direction de la Transition Ecologique et Energétique de la Région Occitanie par l’attribution d’une subvention de 61 777 €. Le complément a été apporté par des fonds propres de l’association (48 610 € de fonds dédiés).

La réhabilitation de ce grand Mas a nécessité un chantier conséquent avec l’intervention d’entreprises et de chantiers de bénévoles pour les finitions (en particulier les peintures intérieures et des volets). Les 8 logements bénéficient de très bonnes conditions d’isolation et d’économies d’énergie, avec les doublages isolants, les fenêtres à double vitrage, le chauffage central avec chaudière à granulé bois, et la régulation des consommations par des modules thermiques d’appartement (MTA). Le Mas comprend également des locaux à usage commun : atelier bricolage, buanderie, une grande salle de rencontre, à laquelle nous avons ajouté une tisanerie, prise sur une ancienne cave.


Les travaux relatifs à la mise en place de la Chaufferie Biomasse ont comporté les éléments suivants :

- Transformation d’une ancienne cave (de plain-pied) en local chaufferie + local pour le silo, séparés par un mur coupe-feu ;

- Décaissement de sols meubles et réalisation d’une forme de sol en dallage béton armé ;

- Réalisation de fondations pour le mur de séparation ;

- Reprise de seuils pour les portes d’accès ; fourniture et pose de portes extérieures métalliques ;

- Pose de plafonds coupe-feu dans la chaufferie et dans le local silo ;

- Décroutage de la terrasse située au-dessus des locaux techniques chaufferie-silo et pose d’un revêtement étanche et d’un carrelage, avec couvertines sur les côtés ;

- Alimentation électrique avec armoire dédiée et alarme sécurité incendie ;

- Achat et installation d’une chaudière 55 kW avec ballon tampon, ballon accumulateur, tuyauteries et régulation ;

- Fourniture et pose de conduits de fumée inox double peau ;

- Distribution du chauffage et de l’eau chaude dans tous les logements et dans la salle commune avec pose de régulateurs MTA (Module Thermique d’Appartements).


L’ensemble de ces travaux spécifiques ont été conduits en même temps que la réhabilitation complète du Mas sous la supervision d’une architecte mandataire et maître d’œuvre (Joëlle Pons), d’un cabinet d’architectes cotraitants (cabinet AJM), avec le concours d’un bureau d’études thermiques (2M-Energies). Le directeur d’établissement Rémy Vergnon a suivi régulièrement le déroulement, accompagné d’un bénévole qualifié en rénovation énergétique (Jean-Luc Portalès) et du président de l’association Philippe Fournier.

L’intention initiale de favoriser l’intergénérationnel et la mixité sociale s’est mise en place, grâce à la variété des logements proposés (du T1bis au T4), et à leurs niveaux de loyers différents correspondants aux modes de financement par prêts PLAI (5 appartements) ou PLUS (3 appartements). Les locataires reflètent une grande diversité de situations familiales, d’âges et d’activités. Il s’agit d’un habitat participatif où tous peuvent contribuer à la vie du lieu.


La solution retenue fonctionne très bien sur le plan technique. Les résidents expriment une grande satisfaction d’occuper des « logements sociaux de cette qualité », selon leur propos.

Comentarios


bottom of page