• La Gerbe - Lézan

Joie et reconnaissance avec Seda


Seda était heureuse d’inviter tous ceux qui l’ont soutenue pour fêter avec eux l’obtention de son permis de séjour autour d’un goûter organisé avec l’équipe de la Ferme Claris.

Joyeuse, paisible, Seda s'est exprimée : "Je dis merci à Dieu et merci à vous tous parce que vous avez toujours été là pour moi. Vous m'avez soutenue, encouragée, visitée. Je suis reconnaissante parce que maintenant je vais pouvoir trouver du travail."

Emanuel et Narek, ses deux garçons qui ont à présent 9 ans et 7 ans, ont joué avec bonheur avec leurs copains et copines du village.

La joie se lisait sur les visages et tous ont apprécié le discours de Dany Bénézet, directrice qui avait accueilli Emanuel et Narek à l'école de Lézan en 2014 et aidé Seda dans le cadre de La Cimade :

« Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis. »

St Exupéry avait bien raison !

Certes Seda, ma sœur en humanité, tu diffères de moi, de nous, et qu'est-ce que tu nous as enrichis !

Les circonstances de la vie t'ont conduite avec tes enfants à Lézan, petit village du Piémont cévenol il y a maintenant plus de deux ans et nous t'avons accueillie à la Ferme Claris d'abord puis à l'école, à l'APE, à la bibliothèque, dans nos maisons, dans nos fêtes, dans nos familles...

Tu nous as enrichis par ta volonté d'apprendre toujours plus notre langue, nos habitudes, nos expressions.

Tu nous as enrichis par ta cuisine et surtout tes gâteaux.

Tu nous as enrichis par ton énergie à vouloir avancer quels que soient les chemins par lesquels tu es passée.

Tu nous as enrichis par tes techniques d'épilation ou de savoir faire le café.

Mais surtout, tu nous as enrichis parce que tu nous as faits nous rencontrer autour du mot solidarité, nous qui sommes si différents les uns des autres : jeunes et plus âgés, parents d'élèves et voisins, croyants et athées, militants et simples citoyens. Nous nous sommes retrouvés autour de ton histoire à vouloir te dire « Bienvenue chez nous » dans un pays et une région où parfois les discours de haine et de rejet de quelques-uns couvrent les paroles d'accueil de la majorité. Dans un pays où les lois et les choix politiques sont bien loin de sa réputation de « pays des droits de l'homme ».

Je forme le vœu que cette histoire vécue à Lézan autour de toi, Seda, et de tes garçons, puisse se renouveler dans tous les villages et les villes de France. Car oui, l'extraordinaire expérience de la rencontre de l'autre quelle que soit sa langue, son origine, la couleur de sa peau, sa religion, sa culture est à nulle autre pareille.

Aujourd'hui, par cette invitation tu veux nous dire merci mais je crois sincèrement que c'est à nous à te dire merci de nous avoir permis de vivre cette belle aventure à tes côtés.

#Seda

© Copyright 2020 - La Gerbe Lézan - Mentions légales